Conduire en hiver : ce qu'il faut savoir pour rouler en toute sécurité

Les conditions météorologiques en hiver sont parfois difficiles voire dangereuses, notamment pour les conducteurs. Pour bien anticiper la conduite en hiver et savoir préparer son véhicule en fonction des intempéries à venir, consultez nos conseils pratiques.

 

Brouillard, verglas, pluie... Quelle conduite adopter ?

Afin d'adapter votre conduite aux conditions météorologiques, vous devez être particulièrement prudent, en Ligier comme avec un autre type de véhicule. Voici les quelques règles qui s'appliquent lorsque la neige, la pluie ou le brouillard sévissent sur les routes : 

  • La neige, le verglas ou même la pluie augmentent la distance de freinage.  Il faut donc veiller à rouler plus lentement lorsque le temps est défavorable et augmenter les distances de sécurité  entre les véhicules. Si la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse de votre véhicule ne doit pas excéder 50 km/h afin de pouvoir réagir et stopper la voiture plus rapidement.
  • Dans la même optique et afin d'optimiser le contrôle de votre véhicule en conditions difficiles, évitez toute manœuvre brutale. Les dépassements répétés, les accélérations soudaines ou les freinages brusques sont autant de risques de perte de contrôle du véhicule, notamment sur une route verglacée.
  • En hiver, la luminosité est globalement plus faible et la visibilité est alors beaucoup plus difficile. Afin de faciliter votre conduite, pensez à allumer les feux de croisement mais aussi les feux de brouillard avant et arrière  qui sont autorisés en cas de chute de neige.
  • Enfin, une des règles principales pour assurer la sécurité de tous les usagers de la route est de ne jamais dépasser un engin de service hivernal en action. Vous devez ainsi  laisser la priorité aux chasse-neiges et engins de salage.

 

Préparer son véhicule à affronter l'hiver

Votre manière de conduire en hiver est importante, mais pour assurer pleinement votre sécurité, votre voiture sans permis ou votre véhicule classique doit aussi être prêt à affronter les aléas de la météo hivernale. Pour bien préparer votre véhicule et vous permettre de conduire en toute confiance, voici quelques règles pratiques : 

  • Equipement indispensable pour la conduite d'hiver, les pneus de votre véhicule doivent être adaptés à la météo. Dès que la température moyenne est inférieure à 7°C, il est conseillé d'équiper sa voiture de pneus hiver. Ils améliorent l'adhérence et le freinage, deux qualités primordiales en cas d'intempéries. Egalement, en hiver, la pression de vos pneus doit être vérifiée " à froid " car plus la température est basse, plus la pression mesurée est faible. Il est donc conseillé d'ajouter 0,2 bar à froid à la pression recommandée.
  • Si vous partez en montagne, pensez aux chaînes pour vos pneus. Les chaînes à neige sont autorisées sur les routes enneigées et sont obligatoires sur les routes les plus dangereuses et notamment lorsque la signalisation vous l'indique.
  • L'obscurité est beaucoup plus présente l'hiver, vous devez donc nettoyer régulièrement vos phares et vérifier que les ampoules sont en état de marche afin de faciliter la visibilité. N'oubliez pas de gratter les  phares en plus du pare-brise lors des gelées hivernales.
  • Vérifiez régulièrement le niveau d'antigel, du liquide de refroidissement avant de prendre la route. Vous éviterez ainsi d'abimer le moteur en cas de forte gelée.
  • Vérifiez que les balais essuie-glaces sont en bon état et que le réservoir de liquide lave-glace est rempli pour garder votre pare-brise propre et dégagé. Prévoyez également toujours un grattoir.

Enfin, petite astuce pour éviter le gel dans la serrure de votre voiture : déposez un scotch sur la serrure pour éviter qu'elle soit exposée au froid durant les gelées de la nuit.