Le Permis AM, c'est quoi ?

Vous souhaitez prendre le volant d’une voiture sans permis (VSP) Ligier ? Si le permis B n’est pas nécessaire, vous êtes cependant soumis à une réglementation stricte concernant la conduite de votre véhicule sans permis. On vous en dit plus sur le permis AM qui permet désormais de conduire dès 14 ans.

Du BSR au permis AM : tout comprendre sur le permis pour VSP

Du BSR au permis AM, une nouvelle alternative pour la conduite

Ligier voiture sans permis - Permis AM

Anciennement appelé Brevet de Sécurité Routière, le BSR a laissé place au permis AM. En effet, jusqu’au 31 décembre 2012, le seul BSR permettait de prendre le volant d’une voiture sans permis. Mais depuis le mois de janvier 2013, les règles ont changé. Avec l’introduction du permis AM, la formation des futurs conducteurs est véritablement renforcée. L’objectif est simple : responsabiliser et mieux protéger les futurs usagers de la route.

Bon à savoir : toutes les personnes nées avant le 1er janvier 1988 n’ont besoin d’aucun permis pour conduire un quadricycle léger à moteur.

Conduire une voiture sans permis dès 14 ans

Depuis le mois de novembre 2014, la législation permet le passage du permis catégorie AM à partir de 14 ans au lieu de 16 ans. Il est donc possible de conduire une voiture sans permis dès l’âge de 14 ans.

Seules restrictions : les véhicules concernés ne doivent pas dépasser une puissance de 4kW pour les quadricycles légers roulant au diesel. Ainsi, les voitures sans permis ont une vitesse maximale limitée à 45 km/h, ce qui leur interdit la circulation sur les voies express et autoroutes.

Bon à savoir : accessible à partir de 16 ans, le permis voiture B1 permet de conduire des véhicules d’une puissance maximale de 15kW et pouvant atteindre jusqu’à 75km/h.

 

Passer le permis AM pour voiture sans permis

Plus vraiment une “voiture sans permis” mais une voiture avec un permis AM

À l’instar du permis B, le permis catégorie AM option quadricycle léger fait l’objet d’une formation spécifique en école de conduite.
Celle-ci s’appuie dans un premier temps sur une partie théorique validée par l’obtention de l’ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) ou ASR (Attestation de Sécurité Routière). Indispensable, cette étape permet de valider la connaissance par le futur conducteur des règles de sécurité routière. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’avoir le Code de la route pour conduire une voiture sans permis. L’obtention de l’ASSR ou de l’ASR permettra de suivre une formation pratique auprès d’une école de conduite.

Une formation à la conduite renforcée depuis le 1er mars 2019

D’une durée de 8 heures, la formation pour voiture sans permis comprend des séquences dédiées à la connaissance du véhicule et de ses équipements. Elle intègre plusieurs heures de conduite hors circulation et sur voie ouverte. Ajoutée en mars 2019, une dernière séquence permet de sensibiliser les élèves aux risques de la conduite en présence d’un représentant légal.
Une attestation est délivrée à l’issue de cette formation pour voiture sans permis. Elle permet au futur conducteur de prendre le volant de sa VSP pendant une durée de 4 mois. En parallèle, l’école de conduite effectue la demande de permis AM officiel auprès de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés).