Top 10 des choses à faire ou ne pas faire en voiture sans permis !

Evolution de l’offre, nouvelle réglementation, évolution de la loi, équipements, confort, assurance… Découvrez 10 choses qu’il est possible ou non de faire en voiture sans permis (VSP) !

Ce qu’il est possible de faire en voiture sans permis

1 – Être autonome dès 14 ans

Le permis AM option quadricycle léger permet de prendre le volant d’une voiture sans permis dès l’âge de 14 ans. Les jeunes conducteurs profitent ainsi d’une réelle autonomie et d’un vrai confort dans leurs déplacements quotidiens, sans dépendre ni de leurs parents, ni des transports en commun.

2 – La sécurité de rouler dans les agglomérations en voiture

Avec leur allure de citadine et leur vitesse limitée à 45 km/h, les VSP sont la solution idéale pour circuler en agglomération et sur de courtes distances. Équipées d’un châssis de porte renforcé, d’un airbag, de freins à disque à l’avant et à l’arrière, les voitures sans permis Ligier proposent un niveau de sécurité optimal à leurs conducteurs.

Ligier Elégance

3 – Pouvoir transporter ses affaires sans contrainte de taille

Plébiscités par de jeunes conducteurs toujours plus nombreux, les quadricycles légers bénéficient d’un volume de coffre spacieux. Cet espace permet de loger facilement un sac de sport, les affaires de classe et plus encore.

4 – La possibilité de circuler sans être contraint par les aléas de la météo

Contrairement aux scooters qui sont particulièrement exposés aux intempéries, les conducteurs de voiture sans permis sont relativement préservés des conditions météorologiques. L’habitacle offre en effet une protection contre la pluie, le vent ou la neige. Le chauffage et la climatisation permettent enfin de ne pas subir les fortes variations de température.

5 – Circuler économiquement

Moins puissantes que les voitures nécessitant le permis B, les voitures sans permis sont également moins polluantes. Les moteurs DCI et Progress nouvelle génération de Ligier s’avèrent ainsi moins gourmands en carburant (3,6 litres/100km) et donc plus économiques. Moins polluants, ils sont éligibles au certificat de qualité de l’air CRIT’AIR 1.

6 – Posséder un pack multimédia de pointe pour écouter sa musique tout en se déplaçant

Les voitures sans permis offrent aujourd’hui un réel confort à leurs utilisateurs, y compris en matière de qualité de son. Grâce au partenariat entre Ligier et Pioneer, il est ainsi possible de profiter d’un pack multimédia alliant autoradio haut de gamme, haut-parleurs complémentaires, écran tactile et connexion Bluetooth. Une installation idéale pour écouter de la musique durant vos déplacements.

Les précautions à prendre en VSP

Ligier Elégance

1 – Ne pas circuler avec plus de deux personnes, conducteur inclus

Le nombre de personnes pouvant circuler à bord d’une voiture sans permis est limité à 2, passager inclus. Au-delà, on passe dans la catégorie des quadricycles lourds. Leur conduite, accessible dès 16 ans, nécessite alors de valider le permis B1.

2 – Ne pas rouler à plus de 45 km/h

À l’instar des scooters, la vitesse des voitures sans permis est limitée à 45 km/h par le Code de la route. Dans cette logique, les quadricycles légers sont homologués à la condition de ne pas dépasser cette vitesse. Ainsi, le débridage du moteur dans le but d’atteindre des vitesses plus élevées est interdit. La loi prévoit dans ce cas précis une amende allant jusqu’à 3000€. En cas d’accident, l’assurance ne couvre alors pas les dommages et votre responsabilité est engagée.

3 – Ne pas rouler sans assurance

Depuis 1958, tout véhicule motorisé doit obligatoirement être assuré. La voiture sans permis n’échappe pas à cette règle. En effet, si les vols ou accidents impliquant des VSP sont moins nombreux que pour les voitures classiques, il est important de vous protéger, de protéger les tiers et passagers en cas de dégâts matériels ou corporels.

4 – Ne pas rouler sans permis…

Bien que l’on qualifie généralement les quadricycles légers de « voitures sans permis », leur conduite est pourtant soumise à la validation du permis AM. Toute personne née à partir du 1er janvier 1988 doit suivre une formation en auto-école afin de conduire une VSP. Le défaut de permis est passible d’une amende de 800€.