Votre navigateur Web (Internet Explorer) est trop ancien pour faire fonctionner ce site de manière optimale.

Vous pouvez télécharger l'un de ces navigateurs modernes et gratuits et revenir sur notre site :

Fermer 04 15 91 01 00 (coût d’un appel local)
04 15 91 01 00 (coût d’un appel local)

Comment choisir sa voiture sans permis (VSP) ?

Quelle voiture sans permis choisir ? Le choix est vaste sur le marché des VSP, c’est pourquoi il vous faut préciser vos critères pour acheter la voiturette qui répondra à toutes vos attentes. Marque, motorisation, style : on vous aide à mieux choisir votre voiture sans permis !

Quelle marque de VSP choisir ?

Aujourd’hui, plusieurs marques se partagent le marché des voitures sans permis : Ligier et Microcar bien sûr, mais aussi Aixam, Bellier, Chatenet, Renault avec la Twizy ou encore Citröen avec la Ami.

Si chaque marque de VSP propose des spécificités propres en termes d’équipement et de design, la sécurité reste l’élément essentiel à prendre en compte lors de l’achat d’une voiturette. Par exemple, Ligier et Microcar ont mis en place le renfort des portières, des freins à disques à l’avant et l’arrière de la voiture sans permis et une direction assistée exclusive pour une tenue de route certifiée. Les VSP Ligier et Microcar s’appuient sur le savoir-faire en matière de sport automobile de la marque créée par Guy Ligier, et l’innovation à la française portée par la marque vendéenne.

Quels critères pour bien choisir sa voiture sans permis ?

Le choix d’une voiture sans permis dépend de vos besoins et de vos envies. Voici les critères à prendre en compte pour choisir la VSP la plus adaptée à votre style :

 

Quadricycle léger ou lourd ?

Les voitures sans permis font partie de la catégorie des quadricycles légers : il est donc possible de les conduire dès l’âge de 14 ans avec le permis AM, et même sans aucun permis pour les conducteurs nés avant 1988. Le permis cyclomoteur est accessible avec une attestation de sécurité routière (ASSR au collège, ASR en Greta) pour la partie théorique, et une formation à la conduite de 8 heures en auto-école sans examen pour la partie pratique.

Un quadricycle léger est un véhicule de deux places limité à 45 km/h. Il ne doit pas être confondu avec le quadricycle lourd, un véhicule de quatre places pouvant atteindre 90 km/h. Pour conduire ce type de voiturette, il est nécessaire de posséder un permis B1, accessible à partir de 16 ans. Il combine le code de la route et une épreuve de conduite.

 

VSP diesel, essence ou électrique ?

Traditionnellement, le marché des voitures sans permis est dominé par la motorisation diesel. La raison ? Les VSP diesel sont limitées à 500 cm³ – contre 50 cm³ pour les VSP essence, ce qui permet au premier de déployer davantage de puissance au démarrage. Par ailleurs, la VSP diesel a une consommation de carburant moindre – autour de 3 litres/100 km –, ce qui lui assure une meilleure autonomie.

Néanmoins, il est désormais possible d’opter pour une VSP électrique, à l’image du modèle Myli de Ligier. Plus cher à l’achat, ce type de véhicule s’avère moins coûteux en utilisation, les recharges étant plus économiques que les pleins de carburant et l’entretien allégé. C’est aussi moins bruyant, et donc plus confortable dans l’habitacle !

 

Quel style de voiturette ?

On pourrait croire que le format réduit des voitures sans permis limite les possibilités en termes de design, mais il n’en est rien ! On peut en effet choisir entre une VSP citadine, une VSP berline, une VSP SUV ou encore une VSP cabriolet. Les différents modèles proposés par les constructeurs de voitures sans permis épousent les codes des gammes proposés pour les voitures classiques en termes de lignes extérieures et de confort dans l’habitacle.

Chez Ligier, la berline sportive JS50 offre des équipements sportifs et connectés et des lignes raffinées, tandis que le SUV sans permis JS60 se veut plus imposant, avec une carrosserie surélevée et des finitions premium empruntant les codes du “racing”. La marque Microcar propose, avec sa citadine Microcar DUÉ, une véritable aisance de manœuvre. Le véhicule Microcar M.GO présente quant à lui un espace intérieur XXL !

 

Quelles options et équipements ?

Les finitions, les lignes, les possibilités de personnalisation mais aussi les équipements vous permettent de créer la voiture sans permis sur-mesure. Préférez des lignes raffinées et des jantes diamantées pour une voiturette distinguée et haut de gamme, et un design racé, plus agressif avec des jantes noires mat, pour une VSP sportive.

Quel accompagnement à l’achat d’une voiturette ?

Bien choisir sa voiture sans permis, comme pour les véhicules “classiques”, passe aussi par son financement, son assurance et son entretien. En faisant l’achat de votre voiturette dans un réseau de distributeurs agréés, vous vous assurez un service après-vente de qualité. Un service client réactif et à votre écoute, c’est une assistance dépannage 24h/24, une révision du véhicule par des experts en voiture sans permis, des pièces de voiture sans permis d’origine garantie constructeur.

Comme n’importe quel véhicule, la voiture sans permis doit être assurée. Renseignez-vous auprès d’un concessionnaire VSP : des partenariats existent pour vous faire profiter de contrats d’assurance spécialisés pour les voitures sans permis. En effet, l’assurance VSP est obligatoire lors de votre achat de voiture sans permis et adaptée à votre véhicule.

Pour financer votre voiture sans permis, des solutions flexibles et adaptées à votre situation existent. Le financement comptant d’une voiture sans permis neuve ou d’occasion n’est pas la seule solution : les distributeurs Ligier/Microcar proposent des crédits VSP, avec ou sans apport, ou encore la location avec option d’achat (LOA VSP). Vous louez alors votre voiture sans permis pendant une durée déterminée puis vous pouvez choisir de l’acheter à un prix fixé lors du contrat ou de louer une autre voiturette neuve.